La dénutrition

dénutrition

 

La dénutrition est la conséquence d’un déséquilibre entre des apports en calories et/ou en protéines insuffisants et des besoins de l’organisme qui sont souvent augmentés, du fait de la maladie. La conséquence immédiate est une perte de poids involontaire qui peut paraitre parfois minime mais dont les conséquences sont souvent importantes.

Même lorsqu’on est en surpoids, voire obèse, la perte de poids peut être préjudiciable lorsqu’on est malade, que l’on soit amené à suivre un traitement ou à subir, par exemple, une intervention chirurgicale.
La dénutrition peut aussi survenir chez des personnes qui perdent du poids de façon volontaire, c’est le cas de l’anorexie mentale ou de régimes trop privatifs (obèses, surpoids) par exemple.

Le Kwashiorkor et le marasme sont des formes extrêmes de dénutrition également rencontrées dans les pays émergents (Inde, Afrique). Elles touchent des dizaines de millions d’enfants aujourd’hui encore dans le monde. Des formes similaires peuvent se rencontrer dans nos hôpitaux.

La dénutrition concerne aussi les pays industrialisés. Elle est généralement la conséquence d’une maladie et peut évoluer vers la cachexie , qui est une des formes extrêmes de dénutrition.