facebooktwitterlinkedinskyperss
Bookmark and Share

La nutrition entérale présente-t-elle des risques ?

En cas de sonde naso gastrique, celle-ci doit rester bien positionnée pour éviter tout problème. Sa position doit être vérifiée par rapport au repère qui a été fait au moment de la pose. En cas de doute, il faut prévenir l’infirmière ou le médecin traitant.

En cas de sonde placée dans l’estomac, un des risques est qu’elle se retire. Dans ce cas, l’orifice va se refermer dans les heures qui suivent. Le médecin traitant ou l’infirmière doit être prévenu dans les plus brefs délais afin qu’il mette en place une sonde de remplacement.

La nutrition entérale est toujours suivie par une équipe médicale, une infirmière libérale ou un prestataire de service dans le cas de la nutrition à domicile. Cependant, il peut arriver que certaines complications surviennent.

  • Les principales complications sont d’ordre mécanique, liées à la sonde qui peut se déplacer ou encore se boucher. Pour prévenir l’obstruction de la sonde, il est impératif de bien la rincer avec de l’eau à température ambiante  et une seringue :
    • avant et après chaque poche d’alimentation,
    • après et entre chaque passage de médicament. Il ne faut surtout pas introduire d’objet dans la sonde mais essayer de la déboucher en passant de l’eau tiède à la seringue. Si le problème persiste il faut contacter le médecin traitant ou l’infirmier(e).

De plus, il n’est pas rare que la nutrition entérale soit responsable d’un certain nombre de troubles. Il est important de connaître la marche à suivre dans le cas où ils surviendraient.

  • En cas de troubles digestifs :
    Il faut informer le prescripteur afin qu’il vérifie si le type de poche ne nécessite pas d’être changé car il se peut que le régime proposé dans la poche ne soit pas ou plus adapté.
  • En cas de nausées ou régurgitations
    Il est recommandé de se tenir en position semi assise durant le passage de votre nutrition entérale ce qui limite le risque de nausées ou de régurgitations. Cependant si les symptômes sont importants et qu’ils persistent, vous devez contacter votre médecin traitant qui en recherchera la cause.
  • En cas de vomissements :
    Il faut arrêter immédiatement votre alimentation et contacter votre médecin traitant ou votre infirmière. En effet, il y a un risque que le contenu de l’estomac se déplace vers les poumons.
  • En cas de constipation :
    Une hydratation insuffisante peut expliquer un état de constipation mais de nombreuses autres raisons dont le fait de rester longuement immobilisé seront étudié par le médecin traitant qui mettra en place le traitement adapté.
  • En cas de diarrhée :
    La nutrition entérale peut entraîner une modification de la flore digestive et provoquer une diarrhée. Mais il y a de nombreuses autres causes possibles : si elle se poursuit plus de 48h, il faut contacter le médecin traitant. Dans tous les cas, il est important de respecter une bonne hygiène lors de la manipulation des poches.

Sensibiliser à la dénutrition

Vous aussi, vous avez une question ? N'hésitez pas !                                                                            Posez votre question
© 2013 nutritionclinique.fr  |  conception réalisation société K'NOE.